Faire des économies

10 choses à mettre en place rapidement pour économiser

Vous vivez des moments difficiles? Ou vous aimeriez commencer à épargner ou économiser encore plus? Voici mes dix astuces pour commencer, c’est simple à mettre en place et cela libère rapidement de l’argent.

0

  • Petits plaisirs et petites dépenses

C’est important de se faire plaisir, surtout quand nous vivons des moments compliqués et angoissants, bien souvent notre réflexe est de dégainer le porte-monnaie et de se faire un petit kiff pour s’aérer la tête ( un petit resto, une petite fringue, un café entre amis, une paire de chaussures etc). Si l’idée est bonne et l’envie est bien présente, il faut cependant être vigilant concernant ces dépenses. Petit plaisir + petit plaisir +petit plaisir = Maxi trou dans le budget.

Se priver est frustrant, mais, en cas de soucis financiers, dépenser de l’argent pour se remonter le moral est totalement improductif. Le plaisir de ces achats sera vite rattrapé par la culpabilité d’avoir trop dépensé, cette culpabilité se transformera en mal-être et l’envie de se remonter le moral en dépensant de l’argent refera vite surface, c’est un cercle vicieux. Dans ces conditions, il vaudrait mieux patienter quelques mois, en ayant économisé, avant de pouvoir s’offrir un petit plaisir. Vous l’aurez attendu et vous en profiterez pleinement en ayant la fierté d’avoir tenu bon! Oui, c’est frustrant de se priver, mais ce n’est pas dramatique c’est parfois nécessaire. Il existe tellement de plaisirs simples et gratuits qui en plus nous apporte quelque chose ( lire un livre, faire une promenade,méditer, bricoler etc.), faire l’autruche ne rend personne heureux, c’est d’autant plus valable quand nous n’avons pas les moyens. N’oublions pas; ce n’est pas parce que c’est pas cher qu’il faut acheter! C’est dur, mais cela paie!

0

  • Ne pas vivre au dessus de ses moyens

C’est simple, si ce n’est pas primordial et si on ne peut pas le payer, on ne l’achète pas. Il faut de la rigueur pour arriver à ses fins, dans tous les domaines, pour les finances c’est encore plus vrai. C’est dur, je sais!

Tenez votre budget, prévoyez vos dépenses à l’avance quand c’est possible vous aidera à éviter les achats non essentiels. Il n’y a aucun mal à vivre simplement sans fioritures, beaucoup de personnes le font tout au long de leur vie et sont plus heureux que la majorité des gens vivant dans la surconsommation. Évitez les achats compulsifs, le plus possible, ce sont ces achats qui plombent les budgets. Pour y arriver, il faut, avant chaque achat aussi petit soit-il, se poser les questions suivantes:

« En ai-je vraiment besoin immédiatement? Est-ce vraiment essentiel? Quel sera l’impact sur mon budget? Pourrais-je payer mes charges? Est ce que mon objectif d’épargne mensuel sera atteint? »

Cette méthode donne d’excellents résultats et deviendra un automatisme. Au début, il y aura forcément des échecs, des craquages, l’important est de s’en rendre compte, cela s’appelle acheter en conscience. Il faut aussi savoir faire la différence entre besoin et envie, entre essentiel et superflu. Patienter avant de faire un achat nous permet de pouvoir faire cette différence et en se posant les bonnes questions, très souvent, l’envie d’achat disparaît.

.

  • Privilégier les achats d’occasion / de seconde main ainsi que le prêt et le don

Que ce soit un meuble, un électroménager, un habit, les prix d’occasion sont intéressants, à quelques exceptions. Il y a d’excellentes affaires à faire (à condition d’en avoir réellement besoin), cela donne une seconde vie aux appareils et autres objets inutilisés et contribue à la réduction des déchets. Bien souvent, un joli meuble en bois massif vous coûtera d’occasion aussi cher, voire moins, qu’un meuble neuf à assembler chez vous et il durera beaucoup plus longtemps puisque ces meubles sont costauds et vous pourrez les customiser selon vos goûts et envie, ce qui n’est pas le cas pour un meuble en panneaux de particules agglomérés et stratifiés.

Les sites et applications de seconde main sont nombreux; Le bon Coin, MarketPlace, Vinted… Les deux premiers sont sans frais et faciles pour trouver les objets disponibles dans notre périmètre, Vinted peut être une mine d’or mais les frais d’acheteurs et les frais de livraison font grimper la note.

Pour un besoin ponctuel, pensez au prêt! Quelqu’un dans votre entourage peut peut-être vous dépanner et vous prêter l’objet dont vous avez besoin pour quelques jours ( une ponceuse, une tente, une débroussailleuse, une plancha…).

Il existe aussi l’application GEEV qui vous permet de, peut-être, trouver un objet dont vous avez l’utilité gratuitement. Les utilisateurs postent les photos des objets qu’ils souhaitent donner, vous entrez en contact avec le donneur pour le réserver et il ne vous reste qu’à aller le retirer. SVP, ne prenez pas d’objets pour les revendre, pensez aux gens qui pourraient en avoir réellement besoin. ♥

.

  • Revendre ses objets et habits inutilisés

L’argent des ventes pourra être cagnotté pour un autre achat, par exemple vendre les habits des enfants, pour leur refaire une garde robe à leur taille. En faisant le tour de vos possessions, vous trouverez sans doute des objets qui ne vous servent plus, mettez les en vente! En plus de libérer de l’espace chez vous, vous gagnerez un peu d’argent.

.

  • Faire ses courses avec le ventre plein, liste en main

Aller faire les courses en ayant faim est la meilleure solution pour dépasser son budget, on aura tendance à acheter plus de produits que nécessaire, trop salés ou trop sucrés sous le coup de la faim. Résultat; un ticket de caisse conséquent et un gaspillage se profilant à l’horizon.

Avec le ventre plein et la liste de courses, on évitera d’oublier certains produits essentiels manquants à la maison ce qui nous amènerait à devoir retourner chercher ses produits en magasin, cela engendrerait des frais de carburant supplémentaire (dans le cas où nous ne vivons pas à coté d’un magasin bien sûr) et, ne nous le cachons pas, une bonne majorité ressortira une nouvelle fois avec plus de produits que prévu et le ticket allant avec…

.

  • Halte au gaspillage!

Surveillons nos réserves, ne laissons rien gaspiller.

Les restes de cuisine, on les filme directement et, une fois refroidi si besoin est, on les place dans le réfrigérateur. Manger les restes est parfois barbant, mais plusieurs fois par semaine, on propose les restes des 2-3 jours précédents sous forme de buffet ou d’assiettes prêtes à être réchauffées, c’est vite fait et c’est chouette de piocher un peu partout!

Ranger le frigo régulièrement nous permet de voir l’état des stocks ainsi que la fraîcheur des aliments, ainsi rien ne se perdra. On n’hésite pas à congeler ce qui risque de se perdre en cas d’oubli.

On fait attention à nos consommations d’eau et d’électricité, l’énergie coûte cher, l’eau est précieuse, alors on ne gaspille pas!

.

  • Ne pas acheter sous prétexte que ce n’est pas cher

Alors là, c’est le piège par excellence!  » 2€? Pas cher, je prend!… » On en revient un peu sur un précédent point , mais j’aimerai un peu approfondir le sujet…

Tout d’abord, n’oubliez jamais que les offres spéciales, les promotions ont pour seul et unique but de vous faire acheter! POINT! Les magasins, quels qu’ils soient, ont pour objectif de gagner de l’argent, toujours plus d’argent… Souvent, on entend parler de pouvoir d’achat, je dirais plutôt devoir d’achat, quand ils disent vouloir améliorer le pouvoir d’achat, cela veut dire qu’ils veulent que vous achetiez. Améliorer le pouvoir d’achat, c’est faire en sorte que vous soyez capable d’acheter, toujours plus. Donc, délicatement et avec de jolis phrases, on passe une pommade: « Allez, c’est rien, c’est rien regarde ce n’est que 2€, tu n’en as pas besoin mais c’est 2€, tu peux acheter encore d’autres choses… » Donc, ne tombez pas dans le piège de ces phrases déculpabilisantes.

Les promotions ne sont pas toujours avantageuses non plus, gare au lot! Comparer le prix au kilo, ayez en tête que, pour la majorité des produits de grande consommation, grandes marques ou marque distributeur; cela sort de la même usine, la différence de prix alors? Tout simplement, le joli packaging, les publicités de grandes envergures etc… cela coûte.

En ce qui concerne le couponing, soyez prudents également, comparez les prix après remise, assurez vous que ce produit vous soit utile avant de vous jeter dessus. Les bons de réduction, les offres de remboursement sont aussi là dans le seul but de vous faire acheter, de vous faire découvrir le produit avec objectif de vous faire racheter ce produit. Et Hop! Un achat supplémentaire… Et si vous les additionnez tous, cela chiffre. Cela est également valable sur les remises en euros cagnottés sur votre carte de fidélité, si ce produit ne vous convient pas ou ne vous est pas utile, ne l’achetez pas.

.

  • Se rendre en magasin à l’ouverture / fermeture pour profiter des produits en DLC / dates courtes.

Selon les enseignes et les endroits, vous trouverez des produits arrivant à la date limite en rabais. -30%, -50% cela peut-être très intéressant! Si vous avez les finances, vous pouvez acheter un peu plus pour vous constituer un stock au congél. Attention néanmoins à la viande, je le dis par expérience, parfois il y a de mauvaises surprises au moment de l’ouverture.. Afin d’éviter de telles déconvenues, ne faites pas non plus un stock énorme et pensez à faire le roulement de vos produis entrants et sortants du congel.

Certains produis même passés de date sont tout à fait consommable, je suis là pour témoigner. De toute façon, à l’odeur et à l’aspect, vous n’aurez aucun doute.

Ensuite, il existe des applications comme Too good to go et Phénix pour retirer dans des enseignes près de chez vous des paniers d’un tel montant ( en générale 4€ pour une valeur de 12€). C’est une formidable chose pour se nourrir à moindre coût et limiter le gaspillage alimentaire. Attention! Parfois certains se débarrassent de produits impropres à la consommation, d’autres sont un peu « radins » sur la quantité; une baguette, un croissant, un petit pain au lait et une tartelette aux pommes pour une valeur de 12€ réel c’est un peu dur à avaler. C’est l’inconvénient de ces applications, on ne choisit pas! Mais si vous trouvez le bonne enseigne, gardez là! Quand nous avions la boulangerie, je participais sur TGTG. Je mettais chaque jour 3 ou 4 paniers, chaque jour ces trois paniers étaient vendus, j’avais ma clientèle TGTG… Chaque soir, les gens venaient avec leurs sacs et leurs boites et je les laissais choisir… Sinon, ça partait à la poubelle de toute façon! Le panier était à 4€ pour une valeur de 12€ réel, mais je ne touchais pas réellement 4€, car TGTG prenait, à l’époque une comm sur chaque panier vendu en plus des 40€ de frais à l’année.

.

  • Passer ses dépenses au crible

Regardez vos prélèvements et vos dépenses mensuels, quels sont ceux qui peuvent être stoppés? Un abonnement à un magazine que vous ne lisez pas? Un abo à la salle de sport que vous avez déserté?

Vous êtes engagé? Vérifiez la date d’échéance pour résilier, préparez vos courrier de résiliation en indiquant la date d’effet et envoyez-les. Comme ça, c’est fait, plus besoin d’y penser. Dans la mesure du possible envoyez-les en recommandé pour avoir une preuve d’envoi, certaines société ne supportent pas la résiliation, j’en ai fais les frais avec un grand groupe de chaines câblées, ils ne voulaient rien savoir, ils ont même engagé trois huissiers différents, mais étant dans mon droit avec preuve d’envoi, photocopies des courriers et mails envoyés, rien n’a été fait à part des menaces, alors gardez bien vos preuves au cas où, certaines sociétés n’ont aucuns scrupules et effrayer des gens peut leur rapporter gros. Combien paient devant la menace? C’est triste.

Ce genre d’enseigne vous propose également des mois gratuits, qui vous engagent sur 12 ou 24 mois si vous ne résiliez pas avant la fin de cette période. C’est aussi ça pousser à la consommation. Puis en général, les modalités de résiliation de ces offres sont assez complexes car il ne suffit pas toujours d’envoyer un lettre. Si vous souhaitez bénéficier du mois offert, résilier aussitôt sans attendre, vous n’aurez plus à y penser et le mois d’essai courra quand même. Mais pour en être sûr demandez au démarcheur téléphonique qui, soit dit en passant, appelle sans qu’on lui ai demandé, les démarches exactes.

Partagez un compte netflix, disney+ ou autre avec des amis ou famille. Je parasite le compte d’un ami et nous avons un compte Disney+ que nous avons payé en une seule fois et que nous partageons avec l’ami de Netflix, un de mes neveux et une amie. Personnellement, je ne regarde que très peu la TV, mais ce n’est pas le cas de mon homme, moi je suis sur la plus formidable source de divertissement que la terre ait connue: INTERNET! Youtube, Pinterest, Instagram, Sites culinaires, Blogs… J’y trouve toujours ce que je cherche et cela a remplacé les magazines et les abonnements à des chaines payantes.

Un forfait téléphonique élevé? Une assurance facultative? etc… Négociez et comparez pour faire baisser la facture!

.

  • Éplucher ses comptes bancaires

Le prix des prestations bancaires varient d’un établissement à l’autre et d’un contrat à l’autre. Comparez les prix des autres banques! Un découvert autorisé coûte cher, il convient de rembourser ce découvert au plus vite afin de retirer ce découvert de votre contrat. Les frais d’incidents bancaires peuvent peser lourd sur le budget ainsi que sur le moral, voilà pourquoi il est important de réduire ses dépenses pour ne pas vivre au dessus de ses moyens. Certains établissements bancaires adorent vous envoyer des lettres pour vous avertir de l’état déplorable de votre compte, ces lettres sont bien souvent facturées plus ou moins chers!

Afin de limiter les frais en cas de difficultés, prévenez et gardez le contact avec votre conseiller. Les banquiers n’aiment pas les clients qui font l’autruche. Avec un contact régulier et une preuve de bonne foi vous obtiendrez des remises sur ses frais d’incidents bancaires et encore plus si vous avez des comptes épargnes dans l’établissement et que vous menacez de les fermer. Mais inutile de le faire chaque mois, cela ne marche qu’occasionnellement. N’oubliez pas que votre conseiller a accès à vos comptes et voit vos dépenses, s’il voit des dépenses superflues trop souvent il risque de ne pas apprécier et fera peu d’efforts pour vous aider dans cette période difficile. Les dépenses les plus détestées par les banquiers sont les jeux de pari en ligne. Mais les 200€ de shopping dans votre boutique préférée dépensés chaque mois risque de ne pas lui plaire non plus. Vous allez vous dire « C’est mon argent, j’en fais ce que je veux » et vous aurez raison, mais vous êtes sous contrat et le découvert indiqué sur votre compte, cette somme correspond à de l’argent prêté par votre banque et cet argent appartient à la banque, vous lui laissez le champ libre pour vous infliger de lourds frais.

Les banques en ligne sont intéressantes au point de vue des frais, certaines n’ont aucun frais de tenu de compte. Choisissez votre banque selon vos besoins, cela peut-être contraignants pour les dépôts de chèque par exemple si vous n’avez pas d’établissement dans votre coin mais certains proposent la numérisation de chèques.

Attention, certaines banques sont sans frais sous condition (au moins 3 paiements par carte, au moins 1 retrait d’argent, obligation de domiciliation de revenus etc…) Lisez bien les contrats avant de souscrire.

Pour ceux qui se retrouveraient interdits bancaires et qui du coup, se retrouvent sans carte bleue, ce qui peut être particulièrement handicapant, les banques en ligne étrangères sont une bonne solution. C’est absolument légal puisque l’interdiction bancaire ne concerne que la France. C’est ce que j’ai fait, il y a plus d’un an maintenant quand nous étions interdits bancaires,j’ai ouvert un compte chez N26 ( banque allemande) en plus du compte dans un établissement bancaire français et j’ai pu retrouver une certaine liberté. Attention, ce n’est en aucun cas une invitation à dégainer sa carte bleue en toute circonstance. Et vous devez, de toute façon, déclarer votre numéro fiscale à la banque. C’est un établissement européen vous posséder donc un IBAN, vous pouvez recevoir votre salaire, vos prestations familiales ou sociales et faire prélever vos charges normalement. Sur ce genre de compte, vous n’avez aucun découvert autorisé si jamais un prélèvement se présente et que vous n’avez pas les fonds, ce dernier sera immédiatement rejeté et 3€ sera prélevé directement. Eh oui, aucun frais à condition de se pas dépasser la limite. Idem, attention quand vous faites le plein de carburant, 120€ sont retirés du compte ( limite des pompes) avant de vous servir et la différence est reversée aussitôt que vous reposer le pistolet, mais si vous ne disposez pas de 120€ sur votre compte, la carte va se bloquer ainsi que vos fonds, c’est le seul point négatif de cette carte. Donc dans ce cas, il vaut mieux trouver une station avec personne au guichet, cette fois ci vous n’aurez pas besoin de 120€ d’avance.

La multi-bancarisation est en vogue en ce moment, à l’ouverture d’un compte vous touchez une somme et votre parrain également, cela peut être une belle astuce pour gagner un peu d’argent, mais lisez toujours bien les termes du contrat pour éviter les mauvaises surprises. N’oubliez pas; les grosses lignes sont là pour vous attirer, les petites sont là pour vous avertir. Avec le compte N26, je n’ai rien touché à l’ouverture, le parrainage me rapporte 15€ mais ne rapporte rien du tout au nouvel arrivant… Mais si jamais vous voulez ouvrir un compte et que vous n’avez pas de parrain N26, voici mon code parrainage  » benoits3925″.

.

Voilà pour ces 10 premières astuces à mettre en place rapidement quand on rencontre des difficultés financières ou que l’on veut commencer à épargner ou pour épargner encore plus. Ce n’est pas une leçon, j’ai bien conscience que chaque astuce ne peut pas convenir à tout le monde mais peut-être que cela vous aidera à mieux comprendre comment faire des économies et , qui sait, à commencer à en faire pour de bon et sur la durée, car le plus dur dans tout ça; c’est de tenir la distance.

Prenez bien soin de vous ♥

Clémence




.

Pour soutenir mon travail RDV ici: http://mamaneconome.fr/me-soutenir/

.

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux, c’est ici

17 commentaires

  1. DOMINIQUE VERWEE a dit :

    super ! merci Clemence trés bons conseils ! prends soin de toi et ta famille

    1. Super ton blog clémence très complet et très enrichissant👌
      Continue comme cela
      Anasthasia

  2. Martins a dit :

    Article très intéressant et complet.merci

  3. Aude a dit :

    Bonjour Clémence! J’aime beaucoup le design de ton site, il est très lumineux. Je te suis depuis un moment sur Insta et Youtube. J’apprécie beaucoup ton partage. Tu fais partie des rares personnes qui ne fait pas « genre », mais montre la vraie vie! Je te souhaite beaucoup de succès. A bientôt, Aude (Mon Aude-Yssée)

  4. Chloé a dit :

    Bravo pour ce premier article très intéressant et bien écrit. Il va m’être d’une bonne aide pour bien gerer mon budget ! Plus d’excuse 😣

  5. martine a dit :

    Bonjour Clémence! très bel article. Des bisous à toi et ta petite famille

  6. Sandra a dit :

    Bravo pour cet article qui va beaucoup m’aider, je te souhaite beaucoup de succès (et de money💰).

  7. Coucou Clémence ! ENFIN je trouve le temps de venir visiter ton petit « bébé ». C’est super et bien détaillé. Moi qui cherche des réponses sur les compte N26, je suis contente car tu as pu répondre à mes interrogations, c’est vraiment chouette. Bravo pour ton travail, ton acharnement et toutes tes connaissances aussi. A très vite pour la suite de tes articles

  8. boechie a dit :

    bravo, tu as mis les mots sur ce qu il fallait faire!
    perso effectivement je reconnais des achats compulsifs mais surtout pour ma fille qui emmenage, et des oh 2euros c est pas cher! mais je vais reprendre en main tout cela car meme si je ne suis pas dans le rouge, j aimerais epargner un peu plus pour se faire un vrai plaisir!
    merci pour cette bonne analyse

  9. Elodie a dit :

    Merci Clémence pour tous ces conseils et cet article très pertinent. Je vais mettre cela en application. A bientot

  10. Camaieu66 a dit :

    Je comprends pourquoi tu as pris du temps pour écrire tout cela ! Le site est clair, les photos gaies, « la revue financière  » au top. J ai meme appris le nom du site GEEV qui m intéresse pour donner des objets. Félicitations. Et surtout merci.

    1. Mesnage a dit :

      Coucou,

      Déjà un grand merci pour tes contenus qui sont très enrichissants.
      J’ai lu sur insta que tes comptes allaient mieux et c’est certainement les graines que tu as semé qui ont portés leurs fruits.
      Bravo

  11. Ma petite tribu nature a dit :

    Merci pour cet article clair et fluide.
    Je n’avais pas encore eu le temps de visiter ton site depuis son lancement mais j’y reviendrai très régulièrement. De plus j’aime beaucoup le design, il est apaisant 🙂

  12. Bravo. Article très complet

  13. Pour les banques j’ai fait retirer de nos 2 comptes « les packages » qui nous coûtaient 12 € par mois.
    J’ai juste gardé les comptes en ligne pour 2 à 3 €/ mois ! Pas besoin de potentiel chèque de banque gratuit quand celui-ci  » ne coûte » que 13 euros si on en a besoin !!!
    La conseillère bancaire n’était pas des plus heureuse quand j’ai pris cette décision.
    Pour les assurances auto, les revoir aussi à la baisse si votre voiture « vieillit » et que vous êtes un conducteur prudent…. Etre assuré « au tiers » suffit amplement ensuite.
    Et rouler moins vite fait économiser de l’essence. Pas de 130 sur l’autoroute et on voit la différence sur un parcours. Je vais rendre aussi le LIBER T du péage, pour moins prendre l’autoroute justement et user moins d’essence… et gagner le prix de l’abonnement annuel de ce péage ( on en avait 2 on en a déjà rendu un télépéage)
    Voilà quelques astuces supplémentaires Clémence

  14. […] vos ressources, dans ce cas, il faut voir pour baisser vos dépenses. Pour vous aider, vous pouvez consulter cet article que j’ai rédigé et qui parle des premières choses à supprimer de son budget pour faire […]

  15. Bonjour Clémence,
    la seule l’unique question que je me pose avant un achat quel qu’il soit: comment ai-je fais sans cet achat jusqu’à maintenant. En général, ou je n’en avais pas besoin/envie, ou j’ai une stratégie pour m’en passer.
    Alors j’achète que si je ne peux plus faire autrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *