Blog

Je pense que cet article sera long…



Jeudi 3O Décembre

Bonjour,

Il me faut au moins une jolie tasse pour boire ma chicof ce matin. J’espère que vous allez bien.

Hier, j’avais RDV chez l’ORL pour mes douleurs au niveau de l’ATM… Je m’attendais à attendre longtemps, je le savais… Je suis arrivée avec 10 minutes d’avance, pas de batterie et pas mon tricot… Mais génial Clémence, à quoi tu pensais? A court de batterie rapidement, pas comme mon voisin d’en face qui n’a pas eu la correction de mettre son téléphone en silencieux, j’ai finalement écouté la conversation de la dame qui était accompagnée de sa voisine ( je suppose que c’était sa voisine, au début je pensais à sa belle-fille… mais non, ce serait plutôt sa voisine. Oui, je mène des enquêtes en salle d’attente que voulez-vous…) Finalement, même sans téléphone le temps n’était pas si long, une heure ça passe vite quand on écoute une petite dame raconter son petit quotidien 😍 et d’ailleurs je pense qu’au bout d’un moment, j’écoutais plus que sa voisine qui commençait sévèrement à décrocher haha ^^.

Ah oui, mon rdv… Je dois faire une échographie pour voir si c’est une contracture ou non, et suite à ça, soit je prend un traitement de décontractant… soit on continue les examens.

Hier a été une journée riche en émotions pour moi… J’en parle sur insta et FB des problèmes que peut rencontrer Thib, mon fils cadet, je me sens tellement impuissante et coupable… Alors que impuissante, non, je fais tout ce que je peux pour l’aider et les choses ne se règle pas en un claquement de doigts et coupable… non plus, je ne ferai jamais rien pour nuire à mes enfants. Mais je me dis que peut-être un jour, un mot, une situation, un geste mal interprété… Bref des suppositions. C’est dur de voir son fils virer blanc comme un linge en une fraction de seconde. Il a hâte, tout comme moi, de revoir la dame qui s’occupe de lui. A la maison, nous avons décidé de l’appeler, non pas “la psy” mais Madame P. Il l’a voit une fois par semaine, seul et toutes les 5 séances nous faisons un bilan avec Papa, lui, Madame P et moi (frère et soeur peuvent être présents aussi). Le tarif des séances est de 45€, il est prévu 1 heure mais la séance peut durer moins si jamais elle sent que l’enfant n’est plus “là”, elle s’occupe surtout d’enfants. Ce n’est pas très loin de chez nous, 20 minutes et la route est bonne (hyper important!). Toutes les conditions sont bonnes pour que notre Thib aille vite mieux ( pour le moment, on ne sait pas exactement ce qu’il a et ce à quoi il est sujet… Moi je suppose des angoisses mais je ne suis pas psy donc je ne peux que supposer et aider mon enfant du mieux que je peux. Et surtout on en connait pas la cause non plus, les séances ne font que commencer… Laissons le temps au temps.)

Notre complémentaire rembourse 4 séances (je crois) appelées “consultation Covid” et ensuite nous avons un forfait de 115€ par an pour ce genre de médecine. Il y a donc des séances qui ne nous couteront rien, mais de toute façon c’était clair, si je dois raquer 200 balles par mois pour le bien de mon fils et si je dois me priver d’un repas sur deux pour payer ça, je le ferai… Et nous sommes nombreuses à être prêtes à le faire. Je parle au féminin, parce que la grosse majorité de mon audience est féminine mais les hommes, papa ou non, êtes les bienvenus.

Le plus dur au final à gérer est ses absences au collège… J’appréhende tellement la rentrée… Lui aussi je le sais. Papa sera encore en vacances lundi et mardi de la rentrée, cela me rassure un peu. Mais les questions sont là, sans cesse… ” Comment l’occuper pendant ses absences scolaires et donc sa présence à la maison alors que je travaille?” “Comment faire pour qu’il prenne sur lui et suive assidument les cours et devoirs pour ne pas prendre de retard et donc qu’il ne stresse pas à cause de ça?” En plus de l’inquiétude et tout le bagage, s’ajoute la charge mentale de vérifier que son fils n’est pas en train de se gaver de console pendant le temps scolaire… ” Et si on commence le CNED comment je vais gérer ça, alors que j’ai déjà du mal à trouver du temps pour travailler et prendre soin de moi? Et qui en aura la charge? Papa ou moi?” Bien sûr, la réponse à cette dernière est vite trouvée, je travaille à la maison, mais si Papa fait moins d’heures, ça fera moins de revenus, car j’en aurai moins aussi car moins de temps pour bosser… Mais bon, pour le CNED ce n’est qu’une supposition pour le moment, car il n’est pas question de ça, pour le moment. Aaah, quand il s’agit de s’angoisser, le cerveau est champion pour aller chercher les questions très loin. Je voudrais vous partager une phrase qui revient fréquemment en MP: “Thib a le meilleur soutien au monde car vous prenez au sérieux son mal-être” Et c’est tellement vrai… Il existe des parents qui ne prennent pas au sérieux les troubles de l’enfants, car justement ce sont des enfants et c’est bien connu: “les enfants n’ont pas de problème, ils ne paient pas d’impots” Donc, non 💪 je n’ai pas de culpabilité à ressentir (autopersuasion dans 5 minutes, je reculpabilise)

Voilà… C’est vraiment une période compliquée pour ma vie et mon coeur de Maman, mais lui, mon Bibi, doit morfler beaucoup plus. Papa ne dit pas grand chose, mais je le connais… Il en a hyper gros sur la patate. Donc on va se concentrer sur la phrase de Papy: “Restez ensemble, tant que vous serez ensemble, il ne vous arrivera rien.” On ne s’abandonne pas chez nous. ❤️

C’est important pour moi d’en parler… Premièrement car j’ai besoin de vider mon sac, mais aussi parce que c’est ma vie et que j’ai toujours partagé le bon et le mauvais chez mamaneconome… Mais en fait, je sais pas si on peut dire que c’est le mauvais là… C’est juste la vie en fait, car la vie c’est pas toujours le positif. Et surtout, ce genre de troubles anxieux chez les enfants, beh… C’est fréquent. Vous êtes nombreux à venir témoigner en messages privés sur Insta. Et je suis de ces parents qui se battent pour remettre leur enfant d’aplomb!

Je savais que cet article de blog serait long… Aujourd’hui devrait être une journée plus douce. Je vais chez une amie pour l’aider à cuisiner et préparer l’arrivée de bébé 2. Les garçons iront avec Papa pour une journée “entre grands” au programme restaurant ( ils ont choisi le Buffalo) et aire de jeux. Et à propos de cette amie, elle est neuropsychologue. Elle aussi s’occupe des enfants… Ce qui fait qu’elle est d’excellents conseils et me guide vers tel ou telle spécialiste en qui elle a confiance et, ça, je vous jure c’est une aide précieuse. En plus d’être une amie en or.

Je vais m’arrêter là, j’ai encore un peu de boulot avant de partir. J’ai écris cet article sur le moment M, sans relecture pour éviter de m’écrouler à nouveau, donc si vous voyez des fautes qui arrachent les yeux, n’hésitez pas à me le signaler. Je vous fais des bisous et on se lit bientôt.



Partage sur vos réseaux

14 commentaires

  1. Corinne Pinar a dit :

    Courage je suis de tt cœur avec vous

  2. Brigitte Paris a dit :

    Bon courage Clémence, la vie n’est pas simple et ne le sera jamais. Imaginer une vie sans question, maladie, colère, frustration….ça n’existe pas, même dans les films….
    Bises de Vendée
    Brigitte

  3. Bjr. Vous faites bien de prendre ça au sérieux car j ai 66 ans maintenant et ma première dépression je l ai fait à l âge de 11 ans. Mais à cette époque ça ne se soignait pas comme ça et du coup je suis régulièrement en dépression.
    Je me sens souvent mal dans ma peau et j ai peur du bonheur. Je repousse même le bonheur car pour moi c est une chose pas normal.

  4. ANTHÉA a dit :

    Bonjour Clémence. Tu as raison le ciment de la famille, celui fait tenir les murs débours c’est bien le fait d’être ensemble, de s’aimer. Chacun des membres de la famille en a besoin. Je suis enseignante et maman, parfois quand je reçois des parents en rdv j’aimerai leur dire/donner des conseils de “maman” mais ce n’est pas mon rôle pourtant je sais que leurs enfants auraient davantage besoin de soutien/d’écoute comme vous le faites si bien.
    J’espère que le temps pourra passer tous les maux de Thibault et qu’ensuite ton cœur de maman sera plus léger.
    Ton amie a de la chance de t’avoir! Jaurai aimé rentrer avec bébé 2 et avoir un frigo plein de bons petits plats.
    Je termine ici, merci pour ton partage, ton naturel, la motivation que tu m’insufles chaque jour pour être une meilleure maman. Oui oui, clairement ce sont tes post et tes stories qui me donnent des petits coups au derrière! Je me dis souvent “ah non mais Clémence elle ferait ça quand même!”. Belle fin de vacances à vous 5.

    1. Hélène a dit :

      Clémence te dire que tu n’es pas seule et que l’on te soutiens mon fils est hyper sensible et a peur du dehors des autres des inconnus c’est pas simple et le COVID complique beaucoup aussi je te l’ai déjà dit je te suis depuis toujours dans les bons et mauvais moments Thibault a une chance immense d’avoir une maman aimante et compréhensible gros bisous

      1. Coucou Clémence
        Il y a quelques jours je t’avais envoyé un email, pour te partager mon histoire. Le chemin sera long mais, comme tu l’as dit, vous êtes ensemble et c’est déjà une bonne partie de la solution 💪 j’aime cette citation :
        « La vie, ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie. » – Sénèque
        Bon courage Clémence, et demain est un autre jour 🤩
        Marina

  5. valérie a dit :

    Bonjour Clémence,
    avec la rentrée qui approche, je crois qu’on est nombreux dans le même cas, c’est terrible de se sentir aussi impuissant…
    comme tu dis, on voudrait tellement pouvoir les soulager d’un claquement de doigts, d’un bisou magique comme quand ils se font un bobo, mais malheureusement, ce n’est pas si simple. Alors on fait de notre mieux. Et surtout oui, rester soudés.
    Les nuits sont difficiles, mais il faut tenir bon pour notre famille, réussir à ne pas s’épuiser aussi, pfiou c’est compliqué.
    Bon courage à vous

  6. Etre parent n’est pas facile, on essaye de faire de son mieux, d’ accompagner nos enfants, mais la vie est parfois semée d’embûches. Ces difficultés sont là pour nous faire avancer même si cela est douloureux. Vous allez trouver les solutions pour aider votre fils. Garder espoir et confiance vous trouverez le chemin ensemble. Courage !

  7. Bon, je me suis posée 1h et j’ai pu lire, je blague c’est pas si long.
    Oui, être á l’écoute de son enfant c’est la base. Le faire en couple c’est mieux. Ici, Mr a du mal avec ça donc je géré seule tout en le tenant informé car faut pas exclure le père s’il ne se sent pas capable.

    J’ai eu cuisiner pour des copine enceintes pour bourrer leur congélo de parmentiere, quiches, lasagnes diverses mais l’idée d’aller le faire chez elle c’est top car ça fait passer du temps ensemble.

  8. Sabrina Bourcier a dit :

    Bonjour
    J’adore vous lire le matin au ptit dej, surtout en cette période car cela fait 6 jrs que ns avons aussi de mon foyer choppé le covid. Moment pas simple.
    Ce que vous vivez avec Thibault, nous avons vécu un peu la même chose avec ma dernière fille qui a été détecté HPI pas simple à géré. Ayer confiance avec le temps sa s’arrange. Belle journée

  9. Bonjour parfois ça fait du bien de pouvoir parler j’espère que ça va aller mieux pour vous tous bonne fin d’année

  10. Bonjour Clémence.
    Nous vivons une période difficile,instable et inquiétante.Il est possible que vôtre fils Thib..soit affecté par ces moments incertains set n’est pas voulu vider le trop plein.Les enfants sont sensible.
    Ne vous flagellez pas ,vous et vôtre mari êtes présents,attentifs ainsi que toute la famille qui l’entoure.Thib le sait et le ressent Seulement pour l’instant ,il lui faut extérioriser et qui de mieux qu’une personne connaissant ces problèmes de mal être pour l’aider.Thib va se reprendre en main.
    Ayez confiance,après l’orage vient le beau temps.Vous avez bien réagit.
    Je vous souhaite une belle fête de fin d’année.Profitez bien de ce joli moment.
    Meilleurs voeux à tous.
    Je vous embrasse.
    Cordialement.
    Liliane B

  11. Anne-Sophie Vanvoorden a dit :

    de tout coeur avec toi .Passe un bon réveillon.Bisettes

  12. Cecilounnette a dit :

    Courage et patience Clémence avec votre soutien, votre amour et le reste de votre famille, sans oublier l’aide d’un professionnel, Thibault ira mieux.
    Passez quand même de bonne fête en 👪.
    Et gardez confiance en vous et en votre famille. Vous êtes une maman formidable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :